Chris83

Supporters
  • Compteur de contenus

    999
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    49

Chris83 a gagné pour la dernière fois le 6 juin

Chris83 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

296 Excellent

À propos de Chris83

  • Rang
    Senior
  • Date de naissance

Informations de Profil

  • Genre
    Homme

Méthodes de Contact

  • URL de site Web
    http://instantazuretor.blogspot.fr/

Visiteurs récents du profil

4 405 visualisations du profil
  1. Donc par rapport à la saison dernière, les joueurs sont moins bons mais ont un meilleur état d'esprit. Question: Est-il plus facile et rapide d'acquérir (si c'est possible) une meilleure base technique pour cette équipe de 2017 que de changer son état d'esprit en 2016 ?
  2. presse

    1000* supporters à BR ?!? La saison démarre fort. Alors, ça peut rapidement faire 2500/3000* si cela sourit au tableau d'affichage et pourquoi 6000/7000* en fin de saison pour l'accession ! * Chiffres Var Matin, bien sûr !
  3. presse

    Le SCT, c'est "flou"
  4. Cela fait longtemps que le football s'est aseptisé et uniformisé. La communication des joueurs arrivant dans un club est souvent convenue, stéréotypée.
  5. Je te rassure, tu n'es pas le seul !
  6. ... faut prendre le frais et surtout bien se désaltérer.
  7. On est d'accord sur le fait que les supporters ne sont jamais consultés. Alors quel(s) moyen(s) pour se faire entendre ? En ce qui me concerne j'en ai un: depuis le 12 juillet 2016, date de la radiation du STV de la FFF, je n'ai plus vu un match à BR.
  8. Ben justement non, de débat, il n'y en a pas eu. A aucun moment. Et j'en sais quelque chose: j'étais membre de l'association STV en plus d'être actionnaire de la SASP. Si quelques infos ont transpiré des négociations, jamais il n'a été question d'un quelconque débat. Non, il y a un an certains préféraient gloser sur l'absorption du Las par le STV...
  9. Ce débat c'était il y a un an qu'il fallait le mener, lorsque la mairie exigeait la disparition fusion de deux clubs toulonnais, le Las et le STV. Aujourd'hui que cela plaise ou non, toutes les conditions sont réunies pour que l'avenir du foot à Toulon se décide avenue de la république. Est-ce un progrès ou une récession... ? A chacun de se positionner mais c'est trop tard pour y changer quoi que ce soit.
  10. Peut être que l'actuelle augmentation de capital de la SASP explique cela... D'ailleurs en parlant de la SASP, il y aura la semaine prochaine une réunion des actionnaires. Avis aux motivés qui s'y rendront, peut être auront-ils des infos complémentaires sur le recrutement ?
  11. presse

    Je découvre qu'il est né 4 jours avant moi. En ce qui le concerne, je me rappelle de son dernier match sous les couleurs azur et or: une victoire 2-0 à Nice, au Ray.
  12. bilan

    Cela ne sert à rien d'opposer le football masculin à celui féminin. Ce sport est à la portée de tous quelque soit le sexe, de l'apprentissage chez les jeunes à l'élite chez les seniors. Certes le football testostérone est infiniment plus populaire, mercantile et vicieux que celui oestrogène, et après ? Quant à l'argument de vouloir stabiliser et cadrer le secteur masculin prioritairement à l'autre, il est sans intérêt: C'est d'abord LE CLUB dans son fonctionnement, ses membres, sa vision des choses qui doit l'être (stabilisé et cadré). Si c'est le cas, alors il n'est nul besoin de stigmatiser telle ou telle catégorie de joueurs(joueuses) ou de vouloir les opposer l'une à l'autre. Si le bilan de la saison n'est pas bon, ce n'est pas parce que l'entraîneur n'était pas au niveau, que l'attaquant absent ou que le goal en goguette. Pas à cause d'une réserve pas concernée ou d'une équipe 3 abandonnée, pas plus qu'une section féminine livrée à elle-même. S'il n'est pas bon, c'est parce que le club lui même (Association-SASP) n'est pas au niveau. Les fondamentaux (vision, organisation, passion...) ne sont pas réunis pour réussir dans la durée. Ca crêve tellement les yeux que personne ne le voit plus...
  13. bilan

    A l'aube d'une nouvelle saison comment faire le bilan de la précédente autrement que sur le plan purement sportif ? Parce que ce dernier est toujours subjectif par nature, sur quels critères, quels engagements davantage objectifs se baser pour savoir s'ils ont été tenus ou non et par conséquent dire que cet exercice est réussi ou pas ? Puisqu'il faut juger sur les faits ce nouveau Sporting et que nous sommes encore en pleine période électorale entre présidentielle et législatives, et bien jugeons sur les promesses qui nous ont été faites. Promesses non pas verbales tenues ici ou là par tel dirigeant ou entraineur mais des engagements écrits, des sortes de professions de foi réalisées par le boss himself, Claude Joye. Verba volant scripta manent... Quoi de mieux pour juger que le projet du club fraichement inscrit en début de saison sur le fronton du site officiel du club, mais aussi les voeux de bonne année écrits par Joye pour 2017 ? - L'actionnaire majoritaire nous vante sa Marche en avant (nom du projet du club) comme un nouveau plan de 5 ans "qui doit permettre au Sporting de retrouver le niveau de la Ligue 2, avec de solides fondations sportives et financières." Et bien sans accession cette saison, cela semble une année de perdue pour réaliser la prouesse. De plus avec une décision d'encadrement de la masse salariale par la DNCG, les fondations financières ne semblent pas les plus solides.... - "Le Sporting Toulon retrouve le championnat de CFA avec l’ambition de [...] pourquoi pas monter en National en fin d’exercice" Ecrit-il. Bon, c'est raté, mais le ballon est rond, les poteaux en fer et des fois les pieds carrés... Pas de chance. "Toutefois, l’objectif prioritaire est de faire en sorte que les spectateurs et supporters prennent du plaisir en voyant jouer notre équipe" Qui a pris du plaisir cette saison en voyant jouer les azur et or ? Certes il y a eu quelques frissons mais en terminant le championnat à la 8ème place à domicile avec seulement 7 victoires pour 5 défaites l'objectif prioritaire ressemble à un beau fiasco. - Joye en remet une couche:" Dominique Veilex est un adepte du football offensif. De plus il connait les réalités de CFA et a déjà réussi des accessions avec ses précédents clubs. Ainsi nous allons rester dans la droite lignée de la saison dernière en CFA 2 où nous avons terminé largement meilleure attaque" Là encore c'est à côté de la plaque: 6ème attaque, les joueurs de l'homme qui connait les réalités de CFA n'ont pas gardé le même cap que la saison précédente... Joye rajoute en parlant de l'ère Sadani: "Dans l’ensemble, il y a eu du spectacle à Bon Rencontre et voir des gens heureux à la sortie du stade est un vrai bonheur" ... sauf que cette saison le bonheur était bien caché sur le pré ! - La conclusion de ce projet pour cette saison ? "L’objectif de la MARCHE EN AVANT est ainsi de faire revenir du monde au stade Bon Rencontre et cela passera par du beau jeu et de bons résultats sportifs" Avec une moyenne max de 350 pèlerins en gradins, c'est la MARCHE EN ARRIERE plutôt... - Que dire de ses voeux en Janvier, publiés sur le fb du club ? "En attendant à court terme, tant que nous le pouvons jouons la montée en National, sauvons la CFA 2 et la D2 féminine et surtout faisons monter nos U19 en National" Aie, aie: Pas de montée, mais des redescentes. Enfin, reste les U19, tout n'est pas noir... - Le meilleur pour la fin: "Prenons du plaisir à développer ce beau club qui est le nôtre tout en continuant à pratiquer et transmettre les valeurs de notre sport" Il n'y a qu'à deviner ce qu'il se trame en coulisse avec la participation active des ex-Lassipontains et des municipaux pour voir comment se développe le SCT. Quant aux valeurs, en dehors de celles numéraires, ça fait longtemps qu'elles ont disparues de la circulation du côté de BR... Alors bien sûr, les promesses n'engagent que ceux qui y croient. C'est à cela qu'on peut savoir si le bilan de la saison est bon ou pas...
  14. A ma connaissance, il faut avoir le statut professionnel pour pouvoir ouvrir un centre de formation digne de ce nom. Ce ne serait donc pas du tout la priorité DES équipes dirigeantes dans ce bordel ambiant que représente ce SCT depuis sa naissance. Entre ceux qui vont tirer d'un côté, ceux qui vont tirer de l'autre, ceux qui voudront freiner ceux qui accélèrent, la fameuse Marche en avant prônée par le club (toute ressemblance avec un mouvement politique n'est de nature à rassurer personne) risque fort de se transformer en (re) et (en)culade en arrière... à marche forcée !
  15. Bon recrutement pour La Valette. Je vais de nouveau voir du foot pas trop loin de chez moi.